Home Architectures 13 Novembre 2015 : Ville lumière plongée dans le noir

13 Novembre 2015 : Ville lumière plongée dans le noir

by Robert R. KEBBI
3 Novembre 2015 : Ville lumière plongée dans le noir" title="13 Novembre 2015 : Tour Eiffel Paris Bleu Blanc Rouge" data-src="https://dfqc7chzuopa0.cloudfront.net/wp-content/uploads/2015/11/Tour-Eiffel-Paris-Bleu-Blanc-Rouge-Rabah-R-KEBBI-photopoesie-1170x777.jpg">

[label variation="label-primary"]13 Novembre 2015 : Ville lumière plongée dans le noir[/label]

Photographie de la tour Eiffel éclairée en bleu-blanc-rouge avec la projection de la devise de Paris « fluctuat nec mergitur » (il (le bateau) est battu par les flots, mais ne sombre pas) en hommage aux victimes des événements tragiques du 13 novembre 2015 et à leurs familles.

[label variation="label-info"]Paris[/label]

Ville-lumière
ils t’ont de nouveau
plongée dans le noir
comme aux heures
les plus sombres
de ton histoire
Toi
emblème de la gaieté
vivant poème
meurtrie par la mort
de tes citadins innocents
sache que les fous de Dieu
qui au divertissement
préfèrent
le bain de sang
ne briseront pas
le pacte fraternel
O Paris la rebelle
faite de l’heureux mélange
de la liberté des idéaux
et des confessions
et pour laquelle
vivre ensemble
est une passion

[label variation="label-info"]Kamal Zerdoumi[/label]

[label variation="label-default"]A propos de Kamal Zerdoumi :[/label]

"Je suis né à Casablanca, d'un père algérien, avocat, et d'une mère juive sépharade,femme au foyer.
Au mois de juin 1972, j'obtiens le baccalauréat philo-lettres, au lycée Lyautey. Je tente ensuite une année de droit mais au lieu d'apprendre mes cours de droit pénal, musulman ou constitutionnel, j'écris des poèmes en marge de ce principe de réalité.
Au mois de septembre 1973, je m'inscris à la faculté de lettres de Lille. J'obtiens la licence ès lettres en juin 77 puis, l'année suivante, entreprends un travail de recherche sur Raymond Roussel qui me vaut l'obtention de la maîtrise avec la mention TB.
En 1980, je retourne au Maroc. j'y enseigne le français, dans un lycée de banlieue, durant sept années. Les enfants du peuple apprécient mon enseignement car je me donne sans compter.
En 1984, j'obtiens le DEA auquel je m'étais inscrit grâce à la bienveillance d'une universitaire lilloise qui avait été ma professeure.
En 1987, c'est le retour en France, dans le NORD. Je suis adjoint d'enseignement.
En juillet 1991, je quitte la France pour retourner au Maroc. J'enseigne le français à des collégiens. Puis, de nouveau, c'est le retour dans le Nord, au mois de juillet 1992.
Au début du mois de janvier 1993, je retourne au Maroc : j'y donne des cours de soutien scolaire, y exerce le métier d'instituteur de 1999 à 2003.
Au mois de juin 2004, mon épouse et moi quittons le Maroc pour Paris."
En savoir plus : editions-harmattan.fr

Photopoésies similaires

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept En savoir plus...

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Instagram
ultricies elementum mi, consectetur Nullam leo