Le chameau Normand et les bâtons flottants de Jean De La Fontaine
Précedent
Au hasard
Cinemagraph (gif animé) du Fort de Bertheaume selon Xavier Grall
Suivant
Paysages

Buffle de l’Afrique à la Normandie sa légende en photo poésie

par Rabah Robert KEBBI20 août 2016
Donnez votre avis en smiley !
J'aime !
50%
Emouvant
50%
Fun
0%
Trop triste...
0%

Buffle de l’Afrique à la Normandie sa légende en photo poésie

Photo poésie d’un buffle en liberté (ou presque) en Normandie accompagnée d’une poésie intitulée la légende du buffle de Marie Thérèse Nguyen Ai Chuan Demariaux.

La légende du buffle

Dans son parc, solitaire et l’aspect impavide,
Repose le BUFFLE au regard lointain et vide…
Sans doute poursuit-il quelque songe intérieur
Ayant trait à sa vie dans des temps antérieurs ?
Peut-être pense-t-il au jour où, du Maître des Cieux
Il reçut deux sachets remplis de grains précieux
Pour descendre ici-bas, avec mission spéciale
D’y semer de l’herbe et surtout des céréales.

Jour fatal pour lui car, dès qu’il vit notre Terre
Trop distrait par la beauté des sols et des mers,
Il vida, sans vérifier, l’un des sacs de graines
Et vit l’herbe envahir presque toutes nos plaines !

Ouvrant l’autre sac, il jeta d’une main preste
Ce qui aurait du être la manne céleste ;
Las! les endroits vierges encore étaient bien rares
Il ne put rattraper son tragique retard.

L’Empereur de Jade demeura ferme et froid,
Le changeant en buffle, il l’envoya cette fois
Sur terre pour réparer son étourderie
En aidant les hommes à cultiver le riz.

En souvenir de son passé lui reste encore,
Surmontant la masse imposante de son corps,
La paire de cornes d’étonnante envergure,
Pour rappeler sa mandarinale coiffure…

Ainsi, jusqu’à la fin des temps, Génie déchu,
Tu devras expier par un labeur continu
Une fâcheuse erreur… Est-ce à cela, dis-moi,
Que tu songes, avec ce regard plein d’émoi ?

Marie Thérèse NGUYEN AI CHUAN DEMARIAUX

source : alasweb.free.fr

Buffle : le saviez-vous ?

Les scientifiques différenciaient jusqu’à 92 espèces de buffles d’Afrique en raison de leur apparence très variable selon les régions. Aujourd’hui, on ne distingue qu’une seule espèce, le buffle d’Afrique, Syncerus caffer. Selon les régions du continent africain où il vit, le buffle diffère en couleur et en taille. Dans les forêts d’Afrique occidentale et centrale, il est petit et porte une robe rouge et de petites cornes droites, écartées à la base.
En Afrique du Sud, il est brun foncé, et l’envergure de ses cornes massives dépasse parfois 1,60 m ; dans les savanes arborées, autour des forêts du Congo et de la Côte-d’Ivoire jusqu’au lac Tchad, sa robe présente toutes les nuances de rouge et de noir ; du Tchad jusqu’en Éthiopie, il est plus fin et ses cornes sont de plus faible envergure qu’en Afrique du Sud.
En savoir plus…

Tous les poèmes publiés sur ce site appartiennent à leurs auteurs respectifs.
/* ]]> */ d231c83dc7a0f1854574c74751f41c97XXXXXXXXXX