Père Lachaise Cimetière Paris : pourquoi ce rayon illumine cette tombe ?
Précedent
Au hasard
Budapest & le Danube en noir et blanc selon Louise de Vilmorin
Suivant

Eglise Saint Germain des près (Paris, France)

par Robert R. KEBBI sur 17 septembre 2012
Noir & Blanc
Donnez votre avis en smiley !
J'aime !
0%
Emouvant
100%
Fun
0%
Trop triste...
0%

Eglise Saint Germain des près

Eglise Saint Germain des près : photographie en noir et blanc de l’église Saint Germain des près accompagnée d’une jolie poésie de Georges Rodenbach.

Le Miroir du ciel natal

Douceur de rêver
Le soir, dans une ancienne église !
On retrouve en soi quelque avé
Comme un sachet parmi le linge d’une armoire
L’encens bleu se volatilise ;
Chaque vitrail semble un fusain inachevé.
Le silence s’unit au soir
Il flotte des senteurs fanées,
Comme si on ouvrait un cercueil de momies,
Ou le vieux tombeau des Années.

À peine quelques bruits dans l’air quiet :
Craquements, heurts, rumeurs, tout ce qui est
La respiration des choses endormies…

On rêve, on prie un peu ;
L’ombre s’accroît, grave et verdâtre ;
Oh ! si on pouvait voir Dieu,
Ne plus douter, savoir enfin !
Déjà toute l’église est sombre ;
La nuit est en chemin ;
Il n’y a plus qu’un seul vitrail opiniâtre
Où le jour lutte contre l’ombre…

Georges RODENBACH

Les Hosties – Recueil : “Le Miroir du ciel natal”

A propos de l’église Saint Germain des près:

L’abbaye Saint-Germain-des-Prés est une ancienne abbaye bénédictine de Paris, située dans l’actuel 6e arrondissement, fondée au milieu du vie siècle par le roi mérovingien Childebert Ier et l’évêque de Paris, saint Germain. Elle est nécropole royale jusqu’à la création de celle de la basilique Saint-Denis, et les reliques de saint Germain y sont vénérées. L’église est rebâtie par l’abbé Morard, à partir de la fin du xe siècle. Les quatre premiers niveaux du clocher occidental, la nef et le transept de l’église actuelle remontent à cette époque. Le chœur actuel est construit au milieu du XIIe siècle dans le style gothique primitif, et consacré par le pape Alexandre III le 21 avril 1163. C’est l’un des premiers édifices gothiques, qui contribue à la diffusion de ce nouveau style et est de toute première importance sur le plan archéologique. Les bâtiments conventuels sont reconstruits successivement au cours du XIIIe siècle, et une chapelle abbatiale inspirée par la Sainte-Chapelle est édifiée par l’architecte Pierre de Montreuil et dédiée à la Vierge ; l’ensemble est malheureusement démoli au début du XIXe siècle. L’instauration de la réforme mauriste en 1630 fait de l’abbaye un centre de l’érudition d’un grand rayonnement. Mais la Révolution impose la suppression de la totalité des abbayes, et pour Saint-Germain-des-Prés, la fin survient le 13 février 1792. L’église devient bientôt une manufacture de salpêtre, et le culte n’y est rétabli que le 29 avril 1803. Depuis lors, l’église est exclusivement paroissiale. Entre 1821 et 1854, l’église, mise à rude épreuve sous la période révolutionnaire, est restaurée par les architectes Étienne-Hippolyte Godde et Victor Baltard. Elle est classée aux monuments historiques par liste de 18621, et les vestiges de l’abbaye sont inscrits par arrêté du 26 octobre 19532. L’église Saint-Germain-des-Prés est la plus ancienne des grandes églises parisiennes.
Pour en savoir plus…

Robert R. KEBBI
Follow me

Robert R. KEBBI

photographe chez photokebbi.com
Always fascinated by the art and specifically photography, film camera at first and then digital. I am also a lover of words and therefor poetry. That is why each of the photographs that I offer is accompanied by a poem ....
Robert R. KEBBI
Follow me
Tous les poèmes publiés sur ce site appartiennent à leurs auteurs respectifs.
18550448e42f1439f3be106b622ed621MMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM