Home Architectures Fontainebleau Ô saisons ô châteaux selon Rimbaud

Fontainebleau Ô saisons ô châteaux selon Rimbaud

by Robert R. KEBBI
Fontainebleau Ô saisons ô châteaux selon Rimbaud

[label variation="label-primary"]Ô Château de Fontainebleau[/label]

Ô Château de Fontainebleau : Photographie HDR du château de fontainebleau illustrée par une sublime poésie d'Arthur RIMBAUD

[label variation="label-info"]Ô saisons, ô châteaux[/label]

Ô saisons ô châteaux,
Quelle âme est sans défauts ?
Ô saisons, ô châteaux,
J'ai fait la magique étude
Du Bonheur, que nul n'élude.
Ô vive lui, chaque fois
Que chante son coq gaulois.
Mais ! je n'aurai plus d'envie,
Il s'est chargé de ma vie.
Ce Charme ! il prit âme et corps.
Et dispersa tous efforts.
Que comprendre à ma parole ?
Il fait qu'elle fuie et vole !
Ô saisons, ô châteaux !
Et, si le malheur m'entraîne,
Sa disgrâce m'est certaine.
Il faut que son dédain, las !
Me livre au plus prompt trépas !
- Ô Saisons, ô Châteaux !

[label variation="label-info"]Arthur RIMBAUD[/label]

Source : poesie.webnet.fr

[label variation="label-warning"]A propos d'Arthur Rimbaud :[/label]

Adolescent rebelle, poète précoce et génial, Arthur Rimbaud est un phénomène de la littérature. Son abandon de la poésie à l’âge de vingt et un ans, puis sa disparition aux confins de l’Afrique et de l’Asie, ajoutent à l’attrait du personnage qu’il s’est créé et qui obsède l’époque moderne. Véritable « voyant » – suivant le terme qu’il a choisi – il exprime les vertiges de l’hallucination dans une langue audacieuse et pure, et apparaît comme un jalon essentiel entre romantisme et surréalisme.
Avec Paul Verlaine (1872-1873) : Revenu à Paris, Rimbaud part cette fois pour l’Angleterre puis la Belgique. Verlaine l’accompagne, avec lequel il a noué une liaison amoureuse. La vie vagabonde que mènent les deux hommes est riche d’impressions : Verlaine rassemble la matière de ses futures Romances sans paroles (1874), Rimbaud celle de ses Illuminations (1872-1875 ; publié en 1886). Mais des tensions apparaissent, jusqu’au drame du 10 juillet 1873 : à Bruxelles, Verlaine blesse son ami de deux coups de revolver.
En savoir plus...

Fontainebleau Ô saisons ô châteaux selon Rimbaud
Statue Hercule, cour de la Fontaine du Chateau de Fontainebleau
Fontainebleau Ô saisons ô châteaux selon Rimbaud
Statue Apollon du Belvédère dans la cour de la Fontaine du Chateau de Fontainebleau
Please follow and like us:
Fontainebleau Ô saisons ô châteaux selon Rimbaud

Photopoésies similaires

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept En savoir plus...

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Instagram
Aenean commodo justo Curabitur fringilla eleifend libero leo. luctus odio Lorem venenatis