Home Paysages La Fontaine photopoésie le renard, le loup et le cheval…

La Fontaine photopoésie le renard, le loup et le cheval…

by Robert R. KEBBI
La Fontaine Cheval dans la prairie

La Fontaine le renard, le loup et le cheval

Photographie d’un cheval dans un pré illustré par une fable de notre La Fontaine intitulée « Le renard, le loup et le cheval« … Enjoy !

Le renard, le loup et le cheval.

Un renard, jeune encor, quoique des plus madrés,
Vit le premier cheval qu’il eût vu de sa vie.
Il dit à certain loup, franc novice : « Accourez,
Un animal paît dans nos prés,
Beau, grand ; j’en ai ma vue encore toute ravie.
– Est-il plus fort que nous ? dit le loup en riant.
Fais-moi son portrait, je te prie.
– Si j’étais quelque peintre ou quelque étudiant,
Repartit le renard, j’avancerais la joie
Que vous aurez en le voyant.
Mais venez. Que sait-on ? peut-être est-ce une proie
Que la fortune nous envoie.»
Ils vont ; et le cheval, qu’à l’herbe on avait mis,
Assez peu curieux de semblables amis,
Fut presque sur le point d’enfiler la venelle.
«Seigneur, dit le renard, vos humbles serviteurs
Apprendraient volontiers comment on vous appelle.»
Le cheval, qui n’était dépourvu de cervelle,
Leur dit : «Lisez mon nom, vous le pouvez, Messieurs ;
Mon cordonnier l’a mis autour de ma semelle.»
Le renard s’excusa sur son peu de savoir.
«Mes parents, reprit-il, ne m’ont point fait instruire ;
Ils sont pauvres et n’ont qu’un trou pour tout avoir ;
Ceux du loup, gros Messieurs, l’ont fait apprendre à lire.»
Le loup, par ce discours flatté,
S’approcha. Mais sa vanité
Lui coûta quatre dents : le cheval lui desserre
Un coup ; et haut le pied. Voilà mon loup par terre,
Mal en point, sanglant et gâté.
« Frère, dit le renard, ceci nous justifie
Ce que m’ont dit des gens d’esprit :
Cet animal vous a sur la mâchoire écrit
Que de tout inconnu le sage se méfie. »

La Fontaine. Livre XII. Fable XVII.

Le saviez-vous ?

Jean de La Fontaine (né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry, et mort le 13 avril 1695 à Paris) est un poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre mesure ses contes licencieux. On lui doit également des poèmes divers, des pièces de théâtre et des livrets d’opéra qui confirment son ambition de moraliste. Il est reçu à l’Académie française en 1684. C’est en effet en s’inspirant des fabulistes de l’Antiquité gréco-latine et en particulier d’Ésope, qu’il écrit les Fables qui font sa renommée. Le premier recueil qui correspond aux livres I à VI des éditions actuelles est publié en 1668, le deuxième (livres VII à XI) en 1678, et le dernier (livre XII actuel) est daté de 1694. Le brillant maniement des vers et la visée morale des textes, parfois plus complexes qu’il n’y paraît à la première lecture, ont déterminé le succès de cette œuvre à part et les Fables de La Fontaine sont toujours considérées comme un des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature française.
En savoir plus…

Please follow and like us:
error

Photopoésies similaires

Leave a Comment

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept En savoir plus...

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Instagram
consequat. vulputate, neque. velit, libero. id Nullam pulvinar justo felis massa dictum