Ancienne Gare Orsay et son architecture
Précedent
Au hasard
Photo Pigalle Hymne à la beauté avec Charles Baudelaire
Suivant

La garde de Buckingham & Londres selon William Blake

par Rabah Robert KEBBI sur 12 juin 2016
Voyages
Donnez votre avis en smiley !
J'aime !
50%
Emouvant
0%
Fun
50%
Trop triste...
0%

La garde de Buckingham & Londres selon William Blake

La garde de Buckingham & Londres selon William Blake: photographie d'un garde de Buckingham Palace illustrée par une poésie sans équivoque de William Blake...

London

I wandered through each chartered street,
Near where the chartered Thames does flow,
A mark in every face I meet,
Marks of weakness, marks of woe.

In every cry of every man,
In every infant's cry of fear,
In every voice, in every ban,
The mind-forged manacles I hear:

How the chimney-sweeper's cry
Every blackening church appals,
And the hapless soldier's sigh
Runs in blood down palace-walls.

But most, through midnight streets I hear
How the youthful harlot's curse
Blasts the new-born infant's tear,
And blights with plagues the marriage-hearse.

Londres

J'erre au fil des rues semblables à des affluents
Près de la Tamise et ses flots confluents
Une marque dans chaque visage rencontré
Des marques d'impuissance, des marques de désolation

Dans tous les cris de tous les hommes
Dans tous les cris de terreur des enfants
Dans toutes les voix, dans toutes les malédictions
J'entends les chaînes que l'esprit s'est forgées

Comment le cri du ramoneur
Effraie toutes les églises noircies ;
Et le soupir du malheureux soldat
Ruisselle, flot de sang, sur les murs du palais.

Mais surtout, à minuit, dans les rues j'entends
comment de la jeune putains les jurons
Flétrissent les pleurs de l'enfant nouveau-né
Et ravagent la couche funèbre du mariage.

William Blake

A propos de William Blake

Né le 28 novembre 1757 à Londres où il est mort le 12 août 1827, est un artiste peintre, graveur et poète pré-romantique britannique.
Bien que considéré comme peintre — il a peint quelques tableaux à l'huile, préférant l'aquarelle et le dessin, voire la gravure et la lithographie —, il s'est surtout consacré à la poésie.
William Blake montre dès l'enfance d'étonnantes dispositions pour le dessin et la poésie. Ses parents l'envoient à dix ans dans une école de dessin, où il composera ses premiers poèmes. Devenu élève du graveur James Basire à quatorze ans, il est chargé de dessiner les antiquités de l'abbaye de Westminster et d'autres vieux édifices, milieux qui ne manquèrent pas d'exercer sur son imagination mélancolique une vive influence.
En savoir plus...

Tous les poèmes publiés sur ce site appartiennent à leurs auteurs respectifs.
/* ]]> */ c35adc8157a6969f8a690a777915c3f6>>>>>>