Poésie mystique selon Alain Suied et lumière intérieur du célèbre escalier de Chambord
Précedent
Au hasard
Charles Baudelaire poésie - photo l'horloge de Poudlard Harry Potter
Suivant
Paysages

Le tigre blanc du zoo de Beauval photo – poésie de William Blake

par Rabah Robert KEBBI1 mai 2017
Donnez votre avis en smiley !
J'aime !
100%
Emouvant
0%
Fun
0%
Trop triste...
0%

Le tigre blanc du zoo de Beauval photo – poésie de W. Blake

Le tigre blanc du zoo de Beauval photo : photographie du tigre blanc du zoo de Beauval illustrée par un poème de William Blake.

Le tigre The tyger

Tigre, tigre, qui flamboies
Tyger, tyger, burning bright
Dans les forêts de la nuit
In the forest of the night
Quelle main, quel oeil immortels
What immortal hand or eye
Ont pu bâtir ton effrayante symétrie ?
Could frame thy fearful symmmetry ?

Dans quels abîmes, en quels cieux
In what distant deeps or skies
Brûlait le feu de tes yeux ?
Burnt the fire of thine eyes ?
Quelles ailes le portèrent
On what wings dare he aspire ?
Celui dont la main osa s’emparer de ce feu ?
What the hand dare sieze the fire ?

Quel artiste penché sur toi
And what shoulder, and what art
Tissa les fibres de ton coeur ?
Could twist the sinews of thy heart ?
Et quand ton cœur se mit à battre
And when thy heart began to beat
Quelle main ordonna ta marche effrayante ?
What dread hand ? And what dread feet ?

Quel marteau ? Quelle chaîne ?
What the hammer ? what the chain ?
Quelle fournaise forgea ton cerveau ?
In what furnace was thy brain ?
Et sur quelle enclume, une poigne implacable
What the anvil ? What dread grasp
Osa maîtriser ses terreurs mortelles ?
Dare its deadly terrors clasp ?

Sous les pluies de flèches des étoiles
When the stars threw down their spears
Sous les larmes sans fin du ciel
And water’d heaven with their tears
A-t’Il souri en contemplant son oeuvre
Did he smile his work to see ?
Celui qui fit l’agneau comme il te fit toi-même ?
Did he, who made the Lamb make thee ?

Tigre, tigre, qui flamboies
Tyger, tyger, burning bright
Dans les forêts de la nuit
In the forest of the night
Quelle main, quel oeil immortels
What immortal hand or eye
Osèrent bâtir ton effrayante symétrie ?
Dare frame thy fearful symmmetry ?

William Blake (traduction de Gumy Gédieu)

Source : www.atramenta.net

Rabah Robert KEBBI

Always fascinated by the art and specifically photography, film camera at first and then digital. I am also a lover of words and therefor poetry. That is why each of the photographs that I offer is accompanied by a poem ....
Tous les poèmes publiés sur ce site appartiennent à leurs auteurs respectifs.
/* ]]> */ 63be57c93a90017b2cc85dcb2aede09a{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{