Home Noir & Blanc Neige Paris et ses Cyclistes « bikers »

Neige Paris et ses Cyclistes « bikers »

by Robert R. KEBBI
Neige Paris et ses Cyclistes « bikers »

Neige Paris et ses Cyclistes « bikers »

Neige Paris et ses Cyclistes « bikers » : Photo HDR de cyclistes sur la neige de Paris illustrée par une citation de Hunter S. Thompson

« Buy the ticket, take the ride »

Fear and Loathing in Las Vegas – Hunter S. Thompson

Hunter S. Thompson était un journaliste et un écrivain américain de tempérament rebelle, fêtard et provocateur. Il inventa le principe du journalisme gonzo, méthode d’investigation basée sur l’immersion dans un milieu, n’hésitant pas à prendre drogues et alcools quand il le faut, écrivant le récit à la première personne sans chercher de l’objectivité. Il se suicida le 20 février 2005, à son domicile d’Aspen dans le Colorado. C’est l’acteur Johnny Deep (qui a incarné Hunter Thompson dans Las Vegas Parano) qui, selon la veuve de Thompson, a financé la cérémonie, et exaucé le vœu de l’auteur en dispersant ses cendres depuis un canon placé en haut d’une tour que l’écrivain avait fait construire lors de sa campagne pour l’élection du sherif d’Aspen.

Le saviez-vous ?

Hell’s Angels et la mort du rêve américain. En 1965, Carey McWilliams, rédacteur en chef de The Nation, offre à Thompson l’occasion d’écrire un article sur le gang de bikers Hells Angels de Californie. Après la publication de l’article le 17 mai 1965, Thompson reçoit plusieurs offres de publication, et passe l’année suivante au sein de la communauté des Hell’s Angels. La relation prend fin lorsque certains bikers le soupçonnent de vouloir faire de l’argent sur leur dos. Le gang exige alors sa part et passe l’écrivain à tabac. Il qualifiera ce différend avec les Hells Angels de « querelle éthylique spontanée ».
En 1966, Random House publie le livre Hell’s Angels: The Strange and Terrible Saga of the Outlaw Motorcycle Gangs montrant ainsi un aperçu de ce qui deviendra le journalisme gonzo. Le livre est plutôt bien reçu par les critiques et connaît le succès auprès du public.
Selon les lettres de Thompson et ses écrits postérieurs, à cette époque, il souhaitait écrire un livre, The Joint Chiefs, au sujet de la fin du rêve américain. Il utilisa une avance de 6 000 $ de Random House pour voyager. Il suivit la campagne présidentielle de 1968 et participa à la Convention nationale démocrate de 1968 à Chicago. De sa chambre d’hôtel, il assista aux affrontements entre la police et les manifestants, événements qui, comme il l’écrivit plus tard, marquèrent ses opinions politiques à jamais. Le livre qu’il avait planifié ne fut pas achevé, mais le thème de la mort du rêve américain sera présent dans nombre de ses écrits ultérieurs, et le contrat signé avec Random House sera finalement honoré en 1972 avec le livre Fear and Loathing in Las Vegas.
Pour en savoir plus…

Please follow and like us:
Neige Paris et ses Cyclistes « bikers »

Photopoésies similaires

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Rabah Robert KEBBIMatthieu Papillon Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

plus récents plus anciens plus de votes
Matthieu Papillon
Invité

What a beautiful picture !!! That’s the best I’ve ever seen in my life !!

Rabah Robert KEBBI
Invité
Rabah Robert KEBBI

thank you sir ! I hope you also like my new photo series about Venice. It will be published shortly !

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept En savoir plus...

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Instagram
quis, ut Aenean mattis quis massa libero. pulvinar ante. id