Home VoyagesParis Nuit Blanche 2015 : nuage de Stéphane Ricordel

Nuit Blanche 2015 : nuage de Stéphane Ricordel

by Robert R. KEBBI
Nuit Blanche 2015 : nuage de Stéphane Ricordel

Nuit Blanche 2015 : nuage de Stéphane Ricordel

Nuit blanche 2015 : photographies du « nuage » de Stéphane Ricordel. Stéphane Ricordel réalise son plus grand rêve ; sous nos yeux, il saute d’un nuage, situé à 15 mètre de haut.

Cette année, la 14ième édition des nuits blanches de Paris fait un premier écho artistique à la Conférence mondiale sur le Climat (COP21) qui se tiendra à Paris en décembre prochain.

Malheureusement un problème technique n’a pas permis à Stéphane Ricordel de poursuivre son rêve et je n’ai donc pas pu immortaliser ce dernier par une photographie, j’ai néanmoins essayer de vous transmettre l’ambiance et la magie qui régnait sur ce lieu avec ce nuage installé au-dessus de nos yeux !

Photographies accompagniées d’une très belle poésie intitulée « Le nuage » de Luce Guilbaud 😉

Le nuage

Un joli nuage blanc
arrive sur la ville
il joue
entre les toits
entre les tours
entre les flèches
il passe sur les ponts
et se voit gris
dans les reflets de l’eau
il se sent fatigué
il tousse un peu
il se regarde dans les vitrines
il se fait peur
il est devenu noir

le nuage s’en va
lâchant quelques larmes
quelques gouttes de pluie
il va se refaire une santé
à la campagne.

Luce GUILBAUD

Source :lesnuages.fr

Nuit Blanche 2015 : nuage de Stéphane Ricordel
Nuit Blanche 2015 :Nuage de Stéphane Ricordel
Nuit Blanche 2015 : nuage de Stéphane Ricordel
Please follow and like us:
Nuit Blanche 2015 : nuage de Stéphane Ricordel

Photopoésies similaires

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept En savoir plus...

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Instagram
felis Donec id accumsan libero efficitur. odio quis, leo.