Londres automne Chanson de Paul Verlaine
Previous
RANDOM
13 Novembre 2015 : Ville lumière plongée dans le noir
Next

Pascal a-t-il sauvé la Tour Saint-Jacques Paris ?

by Robert R. KEBBI on 20 novembre 2015
Noir & Blanc
Donnez votre avis en smiley !
J'aime !
67%
Emouvant
0%
Fun
0%
Trop triste...
33%

Pascal a-t-il sauvé la Tour Saint-Jacques Paris ?

Photographie de la Tour Saint-Jacques Paris illustrée par un magnifique poème de Gérard de Nerval intitulé "Le temps"... Gérard de Narval s'est suicidé en 1855 non loin de la Tour Saint-Jacques où il a été retrouvé pendu à une grille (vraisemblablement un suicide). Le square Saint-Jacques, crée en 1856 par Jean Charles Alphand, situé au pied de la tour Saint-Jacques, abrite une stèle érigée en 1959 avec un médaillon en bronze de Jehan du Seigneur à la mémoire du poète Gérard de Nerval.

Le Temps

Ode

I

Le Temps ne surprend pas le sage ;
Mais du Temps le sage se rit,
Car lui seul en connaît l'usage ;
Des plaisirs que Dieu nous offrit,
Il sait embellir l'existence ;
Il sait sourire à l'espérance,
Quand l'espérance lui sourit.

II

Le bonheur n'est pas dans la gloire,
Dans les fers dorés d'une cour,
Dans les transports de la victoire,
Mais dans la lyre et dans l'amour.
Choisissons une jeune amante,
Un luth qui lui plaise et l'enchante ;
Aimons et chantons tour à tour !

III

" Illusions ! vaines images ! "
Nous dirons les tristes leçons
De ces mortels prétendus sages
Sur qui l'âge étend ses glaçons ; "
" Le bonheur n'est point sur la terre,
Votre amour n'est qu'une chimère,
Votre lyre n'a que des sons ! "

IV

Ah ! préférons cette chimère
A leur froide moralité ;
Fuyons leur voix triste et sévère ;
Si le mal est réalité,
Et si le bonheur est un songe,
Fixons les yeux sur le mensonge,
Pour ne pas voir la vérité.

V

Aimons au printemps de la vie,
Afin que d'un noir repentir
L'automne ne soit point suivie ;
Ne cherchons pas dans l'avenir
Le bonheur que Dieu nous dispense ;
Quand nous n'aurons plus l'espérance,
Nous garderons le souvenir.

VI

Jouissons de ce temps rapide
Qui laisse après lui des remords,
Si l'amour, dont l'ardeur nous guide,
N'a d'aussi rapides transports :
Profitons de l'adolescence,
Car la coupe de l'existence
Ne pétille que sur ses bords !

Gérard de NERVAL (1808-1855)

Source : poesie.webnet.fr

Le saviez-vous ?

Cette tour entourée par un square qui borde la rue de Rivoli et se dresse en plein milieu du quartier du Châtelet est de style gothique flamboyant. C’est en fait le seul vestige de l’église Saint-Jacques-de-la-Boucherie, construite début XVIe siècle et dédiée à saint Jacques le Majeur. Or, elle a la particularité de mesurer 54 mètres de haut, ce qui n’est pas le cas de tous les clochers ! Blaise Pascal en a donc profité pour y faire ses expériences sur la pesanteur ! On raconte que c’est pour cette raison qu’elle ne fut pas démolie à la Révolution. D’ailleurs, la statue du scientifique trône à la base de la tour.
On remarque également les symboles sculptés des quatre évangélistes : le lion, le taureau, l’aigle et l’homme, qui apparaissent dans les angles. Rappelons enfin que la tour Saint Jacques est le point de départ parisien du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle : une plaque offerte par l’Espagne à la ville de Paris en 1965 le mentionne.
La Tour Saint-Jacques est l’ultime vestige de l’église Saint Jacques de la Boucherie, église édifiée au XIIème siècle et reconstruite au XVIème siècle dans un style encore gothique flamboyant. Son nom lui viendrait de la corporation des bouchers parisiens qui exerçaient non loin de là et y auraient eu une chapelle. Cette église marquait de plus le point de départ à Paris du pèlerinage vers saint Jacques de Compostelle. Elle est détruite pendant la Révolution en 1797 mais la tour est conservée. Elle témoigne d’un décor flamboyant pourtant très rare sur les tours clocher, couronnée par les symboles des quatre évangélistes (aigle, lion, bœuf, ange) et par une statue de saint Jacques.
En savoir plus sur evous.fr

Robert R. KEBBI
Follow me

Robert R. KEBBI

photographe chez photokebbi.com
Always fascinated by the art and specifically photography, film camera at first and then digital. I am also a lover of words and therefor poetry. That is why each of the photographs that I offer is accompanied by a poem ....
Robert R. KEBBI
Follow me
Tous les poèmes publiés sur ce site appartiennent à leurs auteurs respectifs.