Paris ou le cauchemar de la ville Lumière devenue ville sans nom
Previous
RANDOM
Arc de triomphe du Carrousel sous les étoiles
Next
Célébrités
Editor's Pick

Sarkozy ou le Breaking Bad façon Edwy Plenel (médiapart)

by Robert R. KEBBI22 mars 2014
Donnez votre avis en smiley !
J'aime !
100%
Emouvant
0%
Fun
0%
Trop triste...
0%

Sarkozy Breaking Bad façon Plenel

Sarkozy Breaking bad façon Plenel :La PhotoPoésie de ce samedi est un clin d’œil à l'actualité et à une série américaine intitulée "Breaking bad". Là vous vous dites "t'es gentil mais vu le titre et la photo, on avait deviné...". Vous avez donc également compris qu'il ne s'agit pas d'un remake français de Breaking Bad produit par Edwy Plenel mais d'un photomontage. Pour ceux qui connaissent la série, vous savez sans doute déjà que le poète Walt Whitman est omniprésent dans cette série...et que deux des protagonistes principaux sont un professeur de chimie et son avocat...

When I heard the learn'd astronomer

"When I heard the learn'd astronomer, When the proofs, the figures, were ranged in columns before me, When I was shown the charts and diagrams, to add, divide, and measure them, When I sitting heard the astronomer where he lectured with much applause in the lecture-room, How soon unaccountable I became tired and sick, Till rising and gliding out I wander'd off by myself, In the mystical moist night-air, and from time to time, Look'd up in perfect silence at the stars".


"Quand j' eus entendu parler le savant astronome, Quand les preuves, les calculs, furent alignés en colonnes devant moi, Quand on m'eut montré les graphiques les diagrammes, pour les additions, divisions et autres mesures, Quand de mon banc j'eus entendu le savant astronome finir sa conférence sous les applaudissements de l'auditoire, J'éprouvai tout à coup inexplicablement une nausée, une lassitude, Et m'éclipsant sans bruit m'en allai dehors tout seul, Dans l' air de la nuit humide et mystérieux, et de temps à autre, Levai les yeux dans un silence total en direction des étoiles".

Walt Whitman (1819–1892).

Leaves of Grass. 1900. Traduction de Jacques Darras dans le recueil "Feuilles d'herbe", Gallimard, 2004.
PS : post dédié à ma prof de français de cinquième qui m'a dit un jour que je filais "un mauvais coton"....
source : www.icem-pedagogie-freinet.org

Robert R. KEBBI
Follow me

Robert R. KEBBI

photographe chez photokebbi.com
Always fascinated by the art and specifically photography, film camera at first and then digital. I am also a lover of words and therefor poetry. That is why each of the photographs that I offer is accompanied by a poem ....
Robert R. KEBBI
Follow me

Poster un Commentaire

avatar
Tous les poèmes publiés sur ce site appartiennent à leurs auteurs respectifs.