Home Noir & Blanc Venise La Piazzetta – Les ailes déployées et la griffe allongée

Venise La Piazzetta – Les ailes déployées et la griffe allongée

by Robert R. KEBBI
Venise La Piazzetta – Les ailes déployées et la griffe allongée

Venise La Piazzetta

Venise La Piazzetta – Les ailes déployées et la griffe allongée, photo HDR de La Piazetta de venise illustrée par un texte de Louis Énault .

Les ailes déployées et la griffe allongée

C’est par une belle nuit d’été que le voyageur qui sait ménager ses impressions devra voir Venise pour la première fois. Supposons qu’il arrive par l’Adriatique, et qu’il débarque sur la Piazzetta, ce vestibule de la place Saint-Marc qui s’étend du grand canal jusqu’à la Basilique. Il mettra pied à terre sur des degrés de marbre, entre deux monolithes de granit africain, dont l’un porte au-dessus de son chapiteau le lion de saint Marc, les ailes déployées et la griffe allongée sur le livre des Évangiles ; l’autre, un saint Théodore superbe, coiffé d’un nimbe de métal, l’épée au côté, la lance au poing.

Louis Énault

Source : e-venise

Le saviez-vous ?

En 1127 le Doge Domenico Michiel rapporte de Césarée les deux colonnes monolithiques de granit qui ornent aujourd’hui la Piazzetta de Saint-Marc. Ces deux colonnes étaient en fait trois, mais l’une d’entre elles tomba dans le bassin de Saint-Marc au moment de son transbordement sur le quai et elle ne fut jamais récupérée. Pendant une cinquantaine d’année, les deux colonnes restèrent couchées le long du vieux mur Pietro Tribuno, aujourd’hui détruit. Il faudra donc attendre 1172 pour qu’elles soient enfin érigées à leur emplacement actuel.

Les colonnes de la Piazzetta de Saint-Marc sont à l’évidence un rappel des gigantesques piliers de bronze érigés pour Salomon par Hiram de Tyr et l’on sait que le Palais des Doges lui-même reproduit les principes d’architecture du Palais du Roi Salomon.

En 1172 donc, un architecte lombard, du nom de Nicolo Lombardo se présenta au Doge Sebastiano Ziani en lui indiquant qu’il avait une solution technique pour ériger les deux colonnes. La technique qu’il employa était assez ingénieuse puisqu’il fit fixer des cordes suffisamment solides au bout de chaque colonne, puis fit mouiller les cordes.
Cela avait pour résultat immédiat de les faire rétrécir et donc de faire monter la colonne dans le même temps.
Il suffisait alors de poser des étais sous la partie de la colonne déjà en l’air et de reproduire l’opération, et ainsi de suite jusqu’à ce que la colonne soit droite.

En savoir plus…

Please follow and like us:
Venise La Piazzetta – Les ailes déployées et la griffe allongée

Photopoésies similaires

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept En savoir plus...

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Instagram
ut elementum efficitur. Donec risus consequat. nunc venenatis justo dictum Phasellus